Connect with us

Le Cap-Haitien a raté son deuxième carnaval national

Après avoir annoncé que le carnaval se déroulera au Cap-Haïtien en vue de commémorer les 200 ans de la mort du Roi Henry 1er, dans une note datée du 15 janvier 2020, le Ministre de la Culture, également Premier Ministre a.i., informe que l'organisation officielle du Carnaval National se tiendra à Port-au-Prince, sous le thème « Ann pote kole pou Ayiti dekole ». Ainsi, le Cap-Haitien a raté son deuxième carnaval national.

Articles

Le Cap-Haitien a raté son deuxième carnaval national

Ainsi, le Cap-Haitien a raté son deuxième carnaval national.

On est en 2020. Cinq ans après que l’administration du président Michel Joseph Martelly a organisé le carnaval national au Cap-Haïtien, c’est au tour du président Jovenel Moïse d’organiser cette grande festivité dans la deuxième ville du pays du 23 au 25 février 2020, c’est ce qu’a fait savoir le premier ministre, qui fait aussi office de ministre de la culture et de la communication, Jean Michel Lapin.

Non, il n’en sera rien. Après avoir annoncé que le carnaval se déroulera au Cap-Haïtien en vue de commémorer les 200 ans de la mort du Roi Henry 1er, dans une note datée du 15 janvier 2020, le Ministre de la Culture, également Premier Ministre a.i., informe que l’organisation officielle du Carnaval National se tiendra à Port-au-Prince, sous le thème « Ann pote kole pou Ayiti dekole ». Ainsi, le Cap-Haitien a raté son deuxième carnaval national.

Port-au-Prince ne peut pas s’en réjouir…

En fait, planifier l’organisation de Port-au-Prince, c’était sans compter avec la violence des partisans de l’opposition politique. Des policiers regroupés au sein de « 509 Fantom » que le Premier Ministre actuel – Joseph Jouthe – qualifie de terroriste, ont incendié plusieurs stands au champ de Mars.

L’incident s’est produit après une marche réalisée au cours de la journée par des policiers. Et, le dimanche 23 février 2020, le premier jour du carnaval, des policiers ont attaqué le Quartier Général des Forces Armées d’Haïti, voulant déraciner le dernier stand visible au Champs-de-mars pour le carnaval. Trois (3) morts et une dizaine de blessés enregistrés.

C’est alors, dans un communiqué, le gouvernement dit observer « avec préoccupation et consternation que la terreur a régné dans certaines artères de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ». « Des obstructions de rues et une situation de guerre ont lieu dans l’aire du Champ de Mars, où des tirs nourris d’armes se sont fait entendre quasiment toute la journée ». « Afin d’éviter le bain de sang programmé (…), il a été décidé d’annuler le carnaval », a-t-il ajouté.

Oublions 2020. Cette année, c’est à Port-de-Paix, loin de Port-au-Prince, que ces festivités vont se tenir. 18 groupes musicaux, sans compter les bandes à pied (rara+) et les Djs sont déjà mobilisés. L’occasion pour de département du Nord-Ouest de montrer aux visiteurs ses secrets artistiques, culturels, historiques et touristiques.

Bazkanaval e

 

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 − 8 =


More in Articles

Facebook

Lire Aussi

To Top